Histoire, Identité et Politique

cropped-cropped-History-Identity-and-Politics.jpg

Les différences socio-ethniques, dans des contextes d’inégalités sociopolitiques, ont été utilisées et manipulées à des fins politiques à travers l’Afrique. Des identités comme les « citoyens indigènes » et « étrangers », « croyants » et « non-croyants », etc. ont été construites par les dirigeants politiques et les chefs traditionnels dans leur lutte pour le pouvoir. Les conséquences, comme cela a été le cas en Côte d’Ivoire entre autres, ont été la xénophobie, la guerre civile, la mort et la destruction.
Au cours des vingt dernières années, il y a eu une transformation fondamentale des sociétés en Afrique de l’Ouest comme dans d’autres parties du continent en raison de la démocratisation, de la mondialisation, de l’évolution technologique, de la poussée de l’individualisme, de la croissance démographique et des dynamiques migratoires. Les identités nationales, régionales et individuelles sont en motion. Même si la majorité vit encore en milieu rural, l’urbanisation s’accélère et, dans les métropoles urbaines ouest-africaines en expansion rapide, les populations africaines se mélangent les unes aux autres.
Beaucoup de jeunes, de femmes et d’hommes dans cette région sont à la recherche de nouvelles identités parce que la tradition, souvent juxtaposée avec la modernité et les aspirations personnelles, ne leur fournit pas de réponse claire. Alors que certains trouvent du réconfort dans les systèmes religieux de croyances, dans la solidarité entre les amis de la famille ou dans le lieu de travail, d’autres poursuivent un rêve égoïste et matérialiste.
La Fondation Rosa Luxemburg Stiftung soutient les projets de recherche sur l’héritage du colonialisme, l’évolution des identités ainsi que le débat public et le dialogue sur l’évolution des identités en Afrique de l’Ouest.
Pour plus d’infos, veuillez entrer en contact avec Armin Osmanovic : armin@rosalux.co.za
Partenaires
L’Association pour la promotion et la Protection des Droits Humains, la Consolidation de la Paix, le Développement –TEMEDT – se consacre essentiellement à la promotion et protection des droits humains notamment la lutte contre l’esclavage et les discriminations, la consolidation de la paix et le développement dans les régions du nord du Mali.